Archives mensuelles : juin 2014

« Si le Brésil perd la Coupe, les gens vont tout casser » (J+17)

J+17

C’est le titre d’un article (reproduit ci-dessous) d’un blog de Francetvinfo, « Vélo do Brasil  » (http://blog.francetvinfo.fr/velo-do-brasil). Jusqu’au 15 juillet, deux reporters pédalent à travers le Brésil, de la côte nord jusqu’à Rio, pour rencontrer la population et brosser au quotidien un portrait brut, décalé et intime du pays, au-delà de la folie du ballon rond.

Souvenez-vous, en 1998 ! Après la victoire de la France au Mondial, Chirac et Jospin gagnaient chacun quinze points de popularité d’un coup. Radical !

Et cette année, le sort de l’actuel gouvernement brésilien semble bien étroitement lié à celui de la Seleção. Ou quand le destin politique d’une nation dépend de onze bonshommes qui courent après un ballon…

Interrogé près de la plage de Maceió, Leonardo en est persuadé : en cas de défaite du Brésil, l’actuelle présidente Dilma Roussef sera battue aux prochaines élections, et, dès la défaite, les gens se révolteront jusqu’à tout casser. Car cette année, le contexte est spécial :

“Il y a eu d’autres Coupes du monde durant lesquelles les Brésiliens étaient plus enthousiastes, alors qu’elles avaient lieu à l’étranger.”

Explication de cette relative froideur, selon lui :

“Les gens ont cru que les investissements allaient venir de la Fifa. Mais quand on a commencé à construire les stades, la populations s’est aperçu que c’est elle qui allait devoir payer.”

Publicités

Les Titres de la Presse brésilienne sur la qualification du Brésil pour les quarts de finale (J+16)

J+16

001 penalty sur la barre du Chili contre le BrésilMoment décisif de la partie : Gonzalo Jara met le dernier tir chilien sur la barre, le Chili est éliminé

Heureusement que le Brésil a gagné au bout de 120 minutes de jeu et de 10 tirs au but car sinon, ça aurait probablement été la fin du Mondial. La population brésilienne n’aurait jamais accepté cette défaite surtout contre son « petit voisin » le Chili !

Les titres de la presse brésilienne sur le match Brésil-Chili en huitième de finale du Mondial 2014 :

Folha de Sao Paulo : « Julio César et le poteau sauvent le Brésil de la honte » 

Source : http://www1.folha.uol.com.br/esporte/folhanacopa/2014/06/1478026-julio-cesar-pega-dois-penaltis-selecao-vence-o-chile-e-vai-as-quartas-na-copa.shtml

 

Folha de Sao Paulo : « Le Brésil a été médiocre même dans les tirs au but«  

Source : http://www1.folha.uol.com.br/esporte/folhanacopa/2014/06/1478019-clovis-rossi-brasil-vai-indo-mediocre-ate-nos-penaltis.shtml

 

Estado de Sao Paulo : « Julio César et le poteau mettent le Brésil en quart de finale« 

Source : http://esportes.estadao.com.br/noticias/futebol,julio-cesar-e-trave-poem-selecao-brasileira-nas-quartas-de-final,1520282

 

Veja : « Le Brésil souffre et flirte avec la tragédie mais avance avec les tirs au but« 

Source : http://veja.abril.com.br/noticia/esporte/brasil-sofre-e-flerta-com-tragedia-mas-avanca-nos-penaltis

 

Globo : « Julio Cesar arrête deux pénaltys, le Chili tape sur le poteau et le Brésil va en quart de finale« 

Source : http://globoesporte.globo.com/jogo/copa-do-mundo-2014/28-06-2014/brasil-chile.html

 

Notre commentaire et notre carton rouge : les supporters brésiliens ont la très mauvaise habitude de siffler les hymnes nationaux de leurs adversaires et même de leurs adversaires potentiels (lorsque l’équipe du Brésil ne joue pas). C’est un manque de fairplay évident dont les médias ne parlent jamais, Dans le huitième de finale Brésil-Chili, cela n’a pas manqué : les Brésiliens ont sifflé l’hymne chilien du début à la fin.

Les FLOPS à mi-parcours du Mondial (J+15)

J+15

Les derniers matches de poules ont été disputés. L’occasion de tirer un premier bilan à mi-parcours avec les 10 «moins» de cette Coupe du Monde au Brésil.

LES FLOPS : des Espagnols … à la pauvreté

L’Espagne: «Nous n’étions prêts ni mentalement, ni physiquement pour défendre notre titre de champions du monde.» Le milieu de terrain espagnol Xabi Alonso a tout dit après la défaite face au Chili. Fin de cycle?

Les Asiatiques: quatre équipes, aucune qualification, aucune victoire. L’Asie est peut-être la nouvelle place forte du football en termes de marketing, mais en ce qui concerne le jeu, on est très loin du compte.

L’hébergement: les prix des hôtels, un peu partout au Brésil, ont été multipliés par deux, trois voire dix dans certains cas (notamment à Rio) durant la compétition. Résultats: de nombreux supporters, surtout provenant d’Amérique latine, ont dormi où ils en avaient les moyens. A savoir: gares ferroviaires, routières, terrains vagues ou voitures.

Les pelouses: que ce soit à Sao Paulo, à Brasilia ou à Curitiba, des sélections n’ont pas pu s’entraîner la veille des rencontres dans les stades de la Coupe du monde pour ne pas abîmer les pelouses. Un comble au pays du soleil. Que ce serait-il passé si le Brésil subissait le même climat que Lucerne?

L’arbitrage: pas de véritables scandales, mais encore beaucoup trop d’approximations. Penalties litigieux sifflés, d’autres oubliés et surtout bien des imprécisions sur les hors-jeu. Bon, la FIFA ne veut toujours pas entendre parler d’arbitrage vidéo, alors…

Le monolinguisme: les Brésiliens ne s’expriment qu’en portugais. Pas seulement le peuple, mais aussi les taxis, les employés des hôtels, ceux des offices de tourisme… Un Nigérian qui vit aux Etats-Unis et a effectué une partie de ses études en France nous confiait: « J’ai rencontré plus de gens qui parlent anglais en Chine qu’au Brésil.» Aucun mal à le croire. On mesure mieux les immenses lacunes au niveau de la formation chez le géant sud-américain.

Les connexions internet: la téléphonie au sens large représente un des gros problèmes au Brésil. C’est cher, avec de multiples compagnies et des tarifs différenciés d’un Etat à l’autre. Pour internet, c’est encore pire. Le Wi-Fi est largement accessible, mais de piètre qualité. Si vous souhaitez visionner une vidéo, oubliez, aucune chance. Seules exceptions: les connexions dans les stades, excellentes. Merci la FIFA!

Les dents de Suarez: déjà sauveur de l’Uruguay en 2010 – lorsqu’il s’était sacrifié pour la patrie en mettant sa main afin d’éviter le but de la victoire du Ghana en quarts de finale – Luis Suarez a récidivé face à l’Angleterre, à Sao Paulo. Moins d’un mois après une opération au genou, il a signé le doublé décisif. Pourquoi diable ce champion ne peut-il réfréner ses instincts «cannibales»? Neuf matches et quatre mois de suspension ont sanctionné sa morsure sur l’épaule de l’Italien Chiellini.

La circulation: peu importe la ville, peu importe le jour, peu importe l’heure. Le trafic est infernal au Brésil. Il y a quelques années, pour relancer l’économie, le gouvernement a baissé les taxes sur les autos et facilité l’accès au crédit. Le nombre de voitures a explosé, sans que l’infrastructure routière suive. Le développement des transports publics est insuffisant aussi. De toute façon, il n’y a pas de couloirs de bus…

La pauvreté: elle est omniprésente – pas besoin de se rendre dans les favelas pour en mesurer l’ampleur – et prend différentes formes. Dans le centre de Sao Paulo, le nombre de sans-abri qui dorment dans les rues avec pour seul bien une vieille couverture fait froid dans le dos (et c’est le cas de le dire, vu les températures nocturnes dans la capitale économique du pays). Dans la plus touristique Fortaleza, la pauvreté se traduit par un développement de la mendicité, parfois insistante, surtout des enfants. Sans oublier la prostitution. Pas étonnant dans ces conditions que le Brésil soit un des pays les plus dangereux du monde. Durant le Mondial, la police veille. Mais après?

Le laser est-il responsable de la qualification de l’Algérie face à la Russie ? (J+14)

J+14

La polémique enfle, enfle, enfle … mais le coupable n’est peut-être pas celui qu’on croit ! (à lire en fin de notre article, un scoop)

Les Russes crient au scandale, leur gardien aurait été ébloui par un laser face à l’Algérie juste avant le but algérien (Fabio Capello blames laser beam for Russia’s elimination by Algeria)

Début de scandale ou simple déception du perdant? En tout cas, jeudi soir, certains membres de la Russie, éliminée dès les phases de poule après son match nul face à l’Algérie (1-1), n’ont guère apprécié un fait de jeu bien précis qui s’est déroulé au cours de la rencontre. Et n’ont pas hésité, sous le coup de la déception, à le faire savoir. Fabio Capello en tête. Le clan russe n’incrimine pas son gardien de but, Igor Akinfeev, coupable d’une mauvaise sortie sur le but égalisateur de Slimani en deuxième période et synonyme d’élimination. Bien au contraire.

«Notre gardien a été gêné par un laser 10 secondes avant le but, s’emporte le sélectionneur italien de la Russie. C’était en plein visage, il a été aveuglé, il y a des photos, des films. J’accepte les défaites. Mais il y a des images, on peut le voir sur l’enregistrement. Ce n’est pas une excuse, c’est un fait. Il y a eu un laser.» Sur les images, on peut effectivement apercevoir un pointeur laser sur le visage du gardien de but au moment du coup-franc. Reste à savoir si cela fut déterminant dans sa sortie aérienne.

Côté Algérien, cette thèse fut balayée d’un revers de main de la part du sélectionneur. «C’est la première fois que j’entends ça, avouait Vahid Halilhodzic après la qualification historique des Fennecs à ce stade de la compétition. Je n’ai pas vu les images, je n’ai rien à dire.» Et l’ancien coach du PSG de conclure avec malice: «Ça fera un sujet de discussion pour les gens dans les restaurants ou les bars.»

A vous de juger sur ces images (photos et vidéos) :

 Quelques secondes avant le goallaser algérie russie 01

Algeria vs Russialaser algérie russie 10laser algérie russie 07laser algérie russie 03

 Au moment de la tête algérienne, le gardien ferme les yeux (à cause du laser qui l’a aveuglé?)

laser algérie russie 02laser algérie russie 11Brazil Soccer WCup Algeria Russia   WDC190laser algérie russie 09laser algérie russie 12

 

 Une vidéo :

 et peut-être un début de piste pour la FIFA :

laser algérie russie 04

 

Et pour finir …. une petite histoire russe :

En Novembre 2011, face à la propagation du laser vert dans les tribunes des stades de football (voir ci dessous la photo d’un joueur allemand aveuglé par un laser dans un stade russe en 2011), la Fédération russe a décidé d’interdite son utilisation dans les stades. Il n’était donc plus possible de faire mumuse, et de tenter d’aveugler un gardien de but ou un joueur qui s’apprête à tirer un coup franc. La Fédération russe avait alors tenu à communiquer sa décision par voie officielle : « Les nombreux cas récents de ces rayons lasers pour aveugler les joueurs ont obligé la Fédération russe de football à interdire totalement l’utilisation de ces appareils dans les gradins. Aussi bien pendant que après les matches »

Alors … hier soir, le laser était-il algérien ou … russe ?

 

laser algérie russie 05photo d’un joueur allemand aveuglé par un laser dans un stade russe en 2011

Le problème est, qu’avec cette polémique, nous risquons de revoir très prochainement des lasers sur les stades du Mondial.

Nos articles les plus lus sur le Mondial au Brésil (J+14)

J+14

Par ordre de préférence des lecteurs :

Street Art anti-Mondial au Brésil (J-20)  
Un Journaliste renonce à couvrir le Mondial : « le rêve est devenu un cauchemar » (J-55)  
Une Coupe du Monde très dangereuse : 469 assassinats à Rio en Janvier (J-71)  
Plus d’une dizaine de supporters étrangers assassinés pendant la Coupe du Monde ? (J-34)  
Brasil : 50.000 assassinats par an (J-65)  
Scandale : le « maquillage » officiel des aéroports brésiliens (J-52)  
Brésil-Mexique : Memo Ochoa, « le Mur Mexicain », « the Mexican Wall », « el Muro Mexicano » (J+6)  
Un penalty « anti-émeute » sauve DILMA et la FIFA (J+1)  
« La sélection va peut-être gagner, mais le Brésil a perdu » (J-29)  
Le Brésil enregistre 11% des crimes commis dans le monde (J-39)  
Scénarios catastrophes pour le Mondial de Football au Brésil (J-1)  
Suarez, l’uruguayen, cannibale ou vampire, récidiviste en morsures (J+11/J+12)  
Roussef : « le » Blatter et « le » Valcke sont un « poids » ! (J-26)  
Van Persie, le Hollandais Volant – The Flying Dutchman – El Holandés Volador (J+2)  
5 problèmes de transport que le supporter étranger rencontrera à Sao Paulo (J-54)  
SCOOP : Explosion de Violence à Rio de Janeiro – 508 meurtres (+24%) en mars 2014 (J-6)  

 

La FIFA double en catimini les salaire de ses dirigeants (J+13)

J+13

C’est le le Sunday Times qui nous l’apprend : la décision de doubler les salaires du Comité exécutif de la FIFA a été prise en toute discrétion alors que le monde a les yeux tournés vers le Brésil. Voir ci-dessous l’article en français du quotidien suisse « Le Matin » ainsi que nos commentaires et d’autres infos croustillantes.

Le Comité exécutif de la FIFA, soit 25 membres, a augmenté ses salaires annuels en toute discrétion. Il les a même doublés, les faisant passer de 100’000 dollars à 200’000 dollars, comme l’explique le journal britannique Sunday Times qui se base sur des documents internes mis à sa disposition.

Selon un membre du comité cité par le journal dominical, les salaires ont été accrus afin de compenser la chute des bonus. Cette baisse des parts variables avait déjà été dévoilée par l’agence Bloomberg au début février. A ces rémunérations s’ajoutent des vols en première classe ou encore des séjours dans des hôtels cinq étoiles.

No comment à la FIFA

Ces révélations interviennent alors que le président de la FIFA, le Suisse Joseph Blatter, refuse toujours de donner le moindre détail sur le montant des rémunérations. Seul le rapport annuel de la fédération permet de déceler que l’enveloppe réservée aux directeurs croît chaque année.

Toujours selon le Sunday Times, les salaires versés sur des comptes bancaires en Suisse peuvent être retirés en espèces. La FIFA, dont le siège est basé à Zurich, n’a pas voulu commenter et renvoie à son rapport financier annuel qu’elle publie à la fin mars.

(fin de l’article du Matin)

 

Dernière minute :

La porte-parole de la FIFA, Delia Fischer, a refusé de commenter les allégations du Sunday Times, précisant que la FIFA publiait chaque année son bilan financier sur son site, et que les rémunérations des membres de son comité exécutif étaient strictement encadrées par un autre comité. Elle a en revanche démenti les accusations de rémunération en liquide, précisant : « Tous les salariés de la FIFA reçoivent leur salaire par transfert bancaire et tout est contrôlé. »

Le Président de la Commission d’Audit et de Conformité de la FIFA, membre de la Sous-commission de rémunération, Domenico Scala rajoute : « Nous nous basons sur les rémunérations de postes équivalents dans d’autres entreprises. Ce n’est pas évident, car la FIFA n’a rien à voir avec une entreprise au sens classique du terme … Le Comité Exécutif est avant tout un organe de contrôle. Il n’a donc aucun objectif chiffré à atteindre, susceptible de justifier le versement de primes … A bien des égards, la FIFA est comparable à une grande entreprise … »

Notre réflexion :  nous ne connaissons aucune grande entreprise dans le monde qui double le salaire de ses dirigeants d’une année à l’autre

 

D’autres infos (source : le quotidien suisse Le Matin) :

La FIFA a versé à ses dirigeants 36,3 millions de dollars en tant que «prestations à court terme» contre 33,5 millions en 2013. L’organisation ne donne aucune précision sur la répartition de ce montant, se bornant à expliquer qu’il est ventilé entre son Comité Exécutif, la Commission des Finances et la direction de la FIFA.

Ce groupe représente une quarantaine de personnes en tout, qui ne travaillent pas toutes à plein temps, ce qui donne une moyenne de plus de 800’000 francs suisses par personne (note blogbresil2014 : soit 660.000 €, ou 55.000 € par mois et par personne) . Moyenne toute théorique puisque les présidents comme Sepp Blatter ou Julio H. Grondona, à la tête de la Commission des Finances et vice-président de la FIFA, touchent sûrement davantage.

La FIFA se montre toujours plus généreuse avec ses directeurs puisqu’en 2009, elle ne versait «que» 20,9 millions de dollars à ses principaux dirigeants, un montant déjà en hausse de 2,4 millions sur un an

Rappelons aussi les lourds soupçons de corruption pesant sur certains membres du comité exécutif de la FIFA : voir notre article Qatargate : les preuves de corruption sont établies par l’ex Procureur US (J+8)

La pancarte de la Fédération internationale de football association vandalisée à Zurich, le 14 juin.

La pancarte de la Fédération internationale de football association vandalisée à Zurich, le 14 juin. | AFP/MICHAEL BUHOLZER

FIFA 2 FIFA 1

Suarez, l’uruguayen, cannibale ou vampire, récidiviste en morsures (J+11/J+12)

J+11/J+12

Luis Suarez, cannibale ou vampire ?

Luiz Suarez a certainement manqué d’affection quand il était jeune. C’est, en effet, la troisième fois que l’attaquant de l’équipe d’Uruguay mord l’un de ses adversaires. La première fois, en 2010, alors qu’il évoluait à l’Ajax d’Amsterdam, il avait mordu un joueur du PSV Eindhoven Otman Bakka … et  écopé de sept matches de suspension. Il avait alors gagné le surnom de « Cannibale de l’Ajax ». De nouveau, sous le maillot de Liverpool contre Chelsea le 20 avril 2013, il avait alors mordu le défenseur serbe Branislav Ivanovic. Il avait écopé de 10 matchs de suspension de la Fédération Anglaise de Football. Ce soir, lors du match Italie-Uruguay à Natal, il a récidivé et a mordu le défenseur italien Giorgio Chiellini. L’arbitre ne l’a pas vu et il n’a écopé d’aucune sanction… Mais il sera très certainement sanctionné a posteriori.

Nous vous proposons en photo son parcours de cannibale ainsi que quelques dessins satiriques.

 

2010 : Ajax-PSV Eindhoven

pxl_suarez_ajax_bite_2010_04.JPG luis suarez 2010 1

 

2013 : Liverpool – Chelsea

luis suarez 2013 0 luis suarez 2013 1

 

2014 : Uruguay – Italie

luis suarez 2014 0 luis suarez 2014 2 luis suarez 2014 3

 

Quelques caricatures et dessins satiriques des morsures de Luis Suarez (Luis Suarez bites – Las mordeduras de Luis Suarez – As mordidas de Luis Suarez)

caricature luis suarez 01 caricature luis suarez 02caricature luis suarez 03 caricature luis suarez 04 caricature luis suarez 05 caricature luis suarez 06 caricature luis suarez 07 caricature luis suarez 08caricature luis suarez 09caricature luis suarez 10caricature luis suarez 11caricature luis suarez 12caricature luis suarez 13caricature luis suarez 14caricature luis suarez 15caricature luis suarez 16 caricature luis suarez 17 caricature luis suarez 18caricature luis suarez 19caricature luis suarez 20caricature luis suarez 20caricature luis suarez 21

000 Luis Suarez 3 times